Logo Turisme del Berguedà

Itinéraires et reseau de routes

Un cop d'ull als Cingles de Vallcebre

 

Le projet de route minière –qui regroupe les communes de Saldes, Guardiola de Berguedà, Vallcebre, Cercs i Fígols - réunit un effort pour restaurer et donner de nouveaux usages à une zone très frappée par les mines de charbon, surtout par les exploitations à ciel ouvert. Mais tout ceci ne se voit pratiquement pas sur l’itinéraire que nous vous proposons. Par un itinéraire qui parcourt la falaise de Vallcebre par-dessous, à l’aller et par-dessus, au retour, prédominent les grands panoramas et un grand éventail du passé de la région.

 

Vers la route de Saldes 

 L’itinéraire commence devant l’Hôtel-restaurant El Jou. Nous prenons la route goudronnée vers le nord. D’abord, nous traversons un paysage cassé, fruit de l’érosion de la terre tendre, mais recouvert d’une végétation variée. Une zone très aride à droite indique une ancienne exploitation à ciel ouvert. En s’approchant de la Tour de Foix -une ferme construite à partir d’une tour de guet médiévale et son église romane-, le paysage s’adoucit et nous apercevons les anciens champs de labour, devenus aujourd’hui des prés. La route commence en descente, à travers champs et bois alternativement, mais le mur rocheux de Vallcebre est toujours présent à gauche. Au bout, à droite, nous voyons les maisons de cal Clotet et cal Janola, transformée aujourd’hui en centre équestre. A gauche, nous pouvons voir un canal qui, pendant plusieurs kilomètres, amène l’eau depuis la Foradada, jusqu’à ce qu’il la rejette par une conduite en face du tunnel de Guardiola pour produire de l’électricité. En arrivant à la route de Saldes, nous tournons à droite en suivant la route et, peu après, à gauche nous prenons une piste.

 

Le Moulin de Bosoms

La piste passe devant cal Griera. La maison de devant est neuve mais derrière on voit encore les ruines de l’ancienne. La piste continue jusqu’à un pont, et on monte à gauche jusqu’au Moulin de Bosoms. C’était, avant, l’un des plus grands moulins de la région, mais il n’en reste pas grand chose. En faisant un petit effort, sur la face sud, on voit le trou par lequel sortait l’eau. Au-dessus de la maison, on voit encore la forme du bassin où était conservée l’eau qu’un canal amenait à partir d’un torrent. Le chemin monte à travers les anciens champs de labour puis redevient plat, traverse une clairière et prend un ancien chemin des charbonniers. On voit encore des zones planes semi-circulaires correspondant aux emplacements où se faisait de charbon de bois et, au sol, des morceaux de charbon de bois. A un certain moment, le chemin passe à côté de rochers parmi lesquels pousse une relique de l’ère glacière : l’oreille d’ours. Ne la cueillez pas! C’est une plante protégée. Avec ses feuilles caractéristiques et sa fleur violette et jaune en juin, elle aime pousser sur les rochers humides et froids dans les zones ombragées.

 

 

La Foradada

Le chemin prend une nouvelle forme et passe sous la route. Nous voyons à nouveau par-dessous le même canal que nous avions vu sur la route du Jou, maintenant près de son commencement. Le chemin arrive sur la route. Surgissant de la roche, on trouve une source où vous pourrez remplir les gourdes. A l’époque des pluies, le torrent de la Foradada est assez spectaculaire car il forme des cascades entre les rochers. Un chenin monte du côté droit du torrent et arrive jusqu’au pont que l’on voit de la route. Du pont, en regardant du côté de Vallcebre, on voit une structure très curieuse : c’est un moulin construit pour profiter un petit creux dans les rochers. Le canal qui amène l’eau coule sur le mur jusqu’au bassin situé derrière. Ensuite, l’eau entrait à l’intérieur du moulin et en ressortait par la grande ouverture du mur. Pour observer ceci, descendez le chemin que vous trouverez avant de traverser le pont.

 

La falaise de Vallcebre

La route débute en montant et en longeant le précipice. Peu à peu, les vues s’ouvrent, surtout derrière, vers le Pedraforca. Nous entrons dans une zone de champs et puis une large piste, qui nous amène à la gorge de Sant Climent. Près de la gorge, à gauche, démarre un chemin signalisé qui nous permet de descendre très facilement jusqu’à la maison Soldevila et puis vers la route du Jou, en face de la Tour de Foix. Notre chemin continue à longer le précipice. Les vues sur la vallée du Llobregat et vers le nord, le Puigllançada, sont spectaculaires. Nous prenons une piste qui démarre par une légère montée et nous nous dirigeons vers la maison de cal Menut. Lorsque nous quittons la piste nous entrons dans une zone d’enfoncements karstiques, c’est-à-dire des fissures dans le sol causées par les courants d’eaux souterraines. Faites attention pour passer. Nous voyons une croix qui est un petit monument construit à la mémoire d’un pilote mort quand l’avionnette dans laquelle il voyageait s’est écrasée.

 

Peu avant d’arriver à cal Menut, vers la gauche, les marques nous amènent jusqu’à la gorge du Jou. C’était l’un des passages qui permettaient de franchir la paroi rocheuse, mais à pied seulement. Des chaînes ont été installées pour s’assurer que le passage soit plus sûr. Mise à part l’étroitesse, le passage n’a aucune difficulté spéciale. Au-dessous se trouve la piste qui nous ramènera au Jou.

 

 

Observations

Si vous ne voulez pas descendre la gorge du Jou, vous pouvez descendre par la gorge de Sant Climent et revenir par la route. Vous pouvez aussi suivre un itinéraire plus court mais aussi spectaculaire en montant par la gorge du Jou et en descendant par la gorge de Sant Climent.

 

Précautions

Il faut faire attention aux enfoncements karstiques situés près de cal Menut. Certains ont été remplis de morceaux de bois et autres restes, mais il vaut mieux ne pas s’en approcher de trop près. Les personnes qui ont le vertige peuvent être incommodées dans certaines parties les plus exposées, surtout entre cal Menut et la gorge de Sant Climent. D’autre part, il faut faire très attention aux voitures sur les tronçons de route, en particulier celle de Saldes, car la circulation y est particulièrement importante le week-end et en périodes de vacances.

 

  • Fiche technique

  • Nombre du route: 18

  • Localité: Vallcebre

  • Tipus: Facile

  • Zone: Vallcebre

  • Point de depart: Hotel El Jou

  • Point de finale: Hotel El Jou

  • Distance: 11,5 km.

  • Temps approximatif: 3,5 h.

  • Maximum altitude: 1211 m.

  • ressaut: 550 m.

  • Signalisation: Vert et blanc jusqu’à el Moli de Bossoms, jaune jusqu’à la foradada, et blanc et jaune (PR) jusqu’à

  • Pour vous organiser

  • Cartographie: 46-Parc Natural del Cadí-Moixeró E. 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya Moixeró - La Tosa i Rasos de Peguera-Serra d'Ensija 1:25.000. Ed. Alpina.

  • Plus d'information

  • Bibliographie: Terra de carbó, guia de la ruta minera de R. Serra, A. Prat i J. Picas. Ed. Zenobita Inventari de Patrimoni: patrimonicultural.diba.cat

Documents et liens

[TambeInteressar]

OFICINA DE TURISME DEL BERGUEDÀ

Carretera C16 Km 96

08600-Berga- Tel. (+34)654 125 696

Lundi / vendredi de 9 à 14 h.
Samedi, dimanche et jours fériés de 10 h à 16 h

E-mail: turisme@elbergueda.cat

REMERCIEMENTS

  • 2444
  • Green-Destinations-Logo-FINAL-full-1-blanc.png

[Premsa]

 

  • logo-agencia.png
  • logo-terra-futurs.png
  • logo-diba.png
  • logo-pirineus.png
  • nattur-blanc3.png
  • interreg-blanc.png

Follow us